Pour de nouvelles aventu… fermes !

Alors oui, c’était certain que partir à l’aventure comme ça c’était quelque chose que j’appréhendais énormément dans la mesure où, pour moi, j’abandonnais le tout, avec une impossibilité d’y revenir.

Je quittais la ville que j’aimais, la vie qui me faisait rêver et les personnes qui m’étaient plus que chères.

J’allais devoir mettre le tout entre parenthèse et ce n’était clairement pas quelque chose qui me faisait sourire, parce que mon temps est compté et que même avant de partir, j’en étais triste…

Après coup, je me dis que oui, c’est laissé derrière effectivement, mais que si je me débrouille bien, je vais y revenir ! Et dans moins de trois mois ! Lire la suite de « Pour de nouvelles aventu… fermes ! »

Publicités