Virée sur la Gold Coast

Heyyyyyy !!!

C’est vrai que j’avais l’impression d’être un peu dépressive dans mon dernier article. À regretter les moments, penser aux gens que je laisse derrière moi et voir déjà le tout me manquer -légèrement-.

Je devais rajouter qu’en fait, outre le temps passé en fermes, j’en ai fait des choses ! Bien sûr je n’ai pas tout capturé, mais un week-end en particulier, oui. Et avec une personne de premier choix !

Lire la suite de « Virée sur la Gold Coast »

Publicités

Byron Bay baybay !

Ouf ! Un air de vacances ! Fini cette torture ! (pour le moment…)

…et comme me dirait papa : « t’es pas tombée dans les pommes ?? »

(et c’est là que vous vous rendez compte de qui je tiens vraiment niveau vannes foireuses).

Donc effectivement, oui ! j’en ai terminé avec les granny smith et les pink ladies et autres variétés inconnues au bataillon jusqu’à ce que, peut-être, je me retrouve dans le futur dans l’obligation d’avoir affaire à nouveau avec pour le bien de mon second visa.

Matthias avait fini les siennes (pulllll uuuuppp !!) et je me suis dit ‘pourquoi rester si c’est pour me les cailler, ne pas apprécier me lever tous les matins et en plus de ça, ne pas avoir mon champion à mes côtés ?’

La solution se fait voir assez rapidement : puisque rien ne me retient plus ici, il faut que je m’en aille, et qui plus est, au soleil ! Lire la suite de « Byron Bay baybay ! »

‘Two Birds One Stone’ – South Yarra

J’avoue que malgré le soleil, ce matin-là n’était pas des plus chauds ! Quoique… une fois à l’intérieur, nous voilà bien cosy !

On se connaît maintenant, et, avec une pincée de copines et de la bonne humeur à revendre nous voici prêtes à tester un café dont tout le monde parle dans les beaux quartiers de South Yarra : Two Birds One Stone ! Lire la suite de « ‘Two Birds One Stone’ – South Yarra »

Quand je parle à … moi.

Parfois, je m’exprime.. Oui c’est normal jusque là.

À d’autres, oui, bien évidement ; aux chats de la baraque, oui, aussi, mais en grec, parce que je parle grec aux animaux ; au téléphone, en décalé niveau horaires avec les copains, oui, aussi. À beaucoup de personnes vous me direz, mais pas vraiment en fin de compte…

Ici, parfois, il n’y a pas tant de gens que ça à qui dire des choses. Vous savez, les ‘vrais’, ceux qui sont prêts à tout entendre.

Ceux à qui je m’adresse peuvent, à chaque fois, comprendre et analyser ce que je raconte, -quoique-, me donner des conseils ou juste être à l’écoute, et puis parfois non, parce que je ne dis rien.
Parce que ce que je dis, c’est à moi-même.
C’est mon moi qui me parle, et c’est un secret entre lui et moi avant de décider de le mettre à l’écrit.

Lire la suite de « Quand je parle à … moi. »

Nouveau chez nous ! Échec et mat.

Ah ça, pour de l’aventure, c’est de l’aventure !

*navrée d’avance pour toutes les insanités qui vont paraître dans cet article*

Vous vous posiez encore la question sur mes longues journées d’absence ? Pourquoi elle n’écrit pas sur sa vie, ça prend deux secondes pourtant ! Pourquoi elle ne nous dit rien, elle doit cacher quelque chose !…

Et non ! En fait, je vis ! Voire même, je survis.
 Et j’essaye de régler mes problèmes avant de pouvoir me sentir à l’aise avec et pouvoir vous les rédiger. -Puis blague à part, ça prend bien trois heures à se rédiger ce pavé-.

Quand quelque chose de mal m’arrive, je peux flipper. Je vais stresser, sans vraiment le ressentir, mais je sais que c’est là. Je ne vais rien dire, essayer de mûrir la situation dans ma tête, sans l’aide de personne, me triturer l’esprit, galérer, retourner mille fois la situation, ignorer le monde autour, me prendre la tête… tout en ayant la certitude que, plus tard, ça sera quelque chose dont je rigolerai, pour sûr.

Je m’imagine déjà sur la terrasse d’un café parisien avec Blandine à dire « tu te souviens de cet enc*** de proprio qu’on avait ? Rhaaaaaaaa !!! Mais quelle enflure !! ».
Lire la suite de « Nouveau chez nous ! Échec et mat. »

‘Penta’ – Elsternwick

Alors, nous, on flâne sur instagram et parfois on trouve de jolies pépites. Il faut dire que la ville, spécialiste en la matière, en est truffée !

Cette fois-ci, ce n’est pas très loin de la maison que nous avons élu domicile le temps d’un brunch entre copines.

Le Penta n’est pas visible de la rue principale et ce petit jeu de cache-cache a rendu notre repas bien plus intéressant. Caché mais tout en étant à découvert : on adore.
On arrive donc en ce lieu, sorte de grand hangar lumineux très blanc ponctué de couleurs pastels… Un joli environnement où, même si l’espace est bien large, on s’y sent tout de suite bien, et étrangement, en petit comité ! Lire la suite de « ‘Penta’ – Elsternwick »

Amitié en sac à dos

‘Backpack’ et ‘amitié’. Ça ne rime pas vraiment, et pourtant.

La semaine dernière c’était le dernier soir des filles à Melbourne… et on en a profité pleinement !

Ce qui était marrant avec elles, c’est qu’on n’avait, depuis le début, pas la même appréhension de la ville. Alors que notre crédo était de ne rien prévoir avec Blandine, pour ne pas être déçues ; elles, idées reçues en tête n’ont pas apprécié la ville à sa juste valeur. Effectivement, ici, pas de cocotiers, surfeurs à gogo, degrés à balle et plages de sable blanc interminables… mais pas mal de petits trucs en plus quand même.

C’était donc le bon temps pour elles de partir… mais ça fait quand même un petit pincement au cœur pour tout vous dire. Lire la suite de « Amitié en sac à dos »