– Life is like a burger –

Vous avez lu le dernier article ?

Je n’en publie jamais deux l’un après l’autre, mais j’avais en fait écrit ce bout de texte il y a bien une semaine de ça, pensant le publier dans la foulée avec quelques beaux clichés mais le temps et les événements m’ont pris de court.

Autant parfois je me vois vous mentir en disant que c’est la connexion internet qui est difficile à chopper (il faut que je me rende dans un café spécifique avec mon ordinateur et y passer quelques heures afin de tout bien faire, et ce n’est pas évident après onze heures de travail dans une journée. Et là je ne mens pas sur ce dernier).

Enfin tout ça, on dirait que je blablate dans le vent, mais je prends l’occasion de cet article pour rebondir sur un autre sujet qui me tenait à cœur et en lien avec le bout de texte que j’ai écrit sur les meubles de ma cuisine. Lire la suite de « – Life is like a burger – »

Quand tu réalises que…

Alors là c’est vraiment bizarre de se dire ça.

J’ai l’impression d’avoir le cul entre deux chaises mais en revanche je suis très loin d’être assise et d’avoir accroché ma ceinture…

Il y a une semaine, c’était le jour où je devais initialement rentrer en France. Et ce même jour, je réalisais, que c’était maintenant dans exactement deux mois jour pour jour que je rentrerai.

Je ne sais pas quel est le sentiment qui me traverse pour être honnête. Lire la suite de « Quand tu réalises que… »

Mi-parcours des fermes !… épisode 2 !

Les nouvelles se font rares, je sais, mais lisez bien ce qui suit, au moins ça a de la valeur de cette manière !

Alors voilà, après ma semaine de vacances à Byron je suis venue à Gatton pour continuer mes jours de ferme ! … et je me débrouille plutôt bien puisqu’au jour d’aujourd’hui, et deux jours avant mon anniversaire je suis arrivée à mi chemin !! Yoohooooo

Allez, sortez les mains de vos poches et applaudissez l’artiste !
Ouf, ça fait du bien quand même ! C’est certain que je vais encore galérer pendant quarante quatre autres jours mais au moins, ça c’est fait, et voir la progression ça rassure !

Mais il se passe quoi exactement là où je suis ?

Suivez le guide : Lire la suite de « Mi-parcours des fermes !… épisode 2 ! »

Pour de nouvelles aventu… fermes !

Alors oui, c’était certain que partir à l’aventure comme ça c’était quelque chose que j’appréhendais énormément dans la mesure où, pour moi, j’abandonnais le tout, avec une impossibilité d’y revenir.

Je quittais la ville que j’aimais, la vie qui me faisait rêver et les personnes qui m’étaient plus que chères.

J’allais devoir mettre le tout entre parenthèse et ce n’était clairement pas quelque chose qui me faisait sourire, parce que mon temps est compté et que même avant de partir, j’en étais triste…

Après coup, je me dis que oui, c’est laissé derrière effectivement, mais que si je me débrouille bien, je vais y revenir ! Et dans moins de trois mois ! Lire la suite de « Pour de nouvelles aventu… fermes ! »

Byron Bay baybay !

Ouf ! Un air de vacances ! Fini cette torture ! (pour le moment…)

…et comme me dirait papa : « t’es pas tombée dans les pommes ?? »

(et c’est là que vous vous rendez compte de qui je tiens vraiment niveau vannes foireuses).

Donc effectivement, oui ! j’en ai terminé avec les granny smith et les pink ladies et autres variétés inconnues au bataillon jusqu’à ce que, peut-être, je me retrouve dans le futur dans l’obligation d’avoir affaire à nouveau avec pour le bien de mon second visa.

Matthias avait fini les siennes (pulllll uuuuppp !!) et je me suis dit ‘pourquoi rester si c’est pour me les cailler, ne pas apprécier me lever tous les matins et en plus de ça, ne pas avoir mon champion à mes côtés ?’

La solution se fait voir assez rapidement : puisque rien ne me retient plus ici, il faut que je m’en aille, et qui plus est, au soleil ! Lire la suite de « Byron Bay baybay ! »

Ces fameux jours de ferme… épisode 1 !

Je les ai bel et bien commencés… ! Sans mentir !

…et avant que vous me disiez tous :
« oh ben ça va, c’est chouette, y’a pire comme cadre ! », ouais, c’est sûr, il y a pire, mais il y a aussi mieux…
Je vous explique.

Déjà, c’est vrai que la plupart d’entre vous qui lisez ceci maintenant découvrez un peu ma vie. Vous en aviez bien évidemment eu un aperçu en lisant l’article dernier mais après tout, ‘elle est en train de faire quoi au juste ?’. Lire la suite de « Ces fameux jours de ferme… épisode 1 ! »

Farmwork Australia – Pourquoi ?

Alors oui, ‘Maya à la ferme’ n’était certainement pas l’histoire que j’avais rêvé d’écrire. Que voulez-vous !
L’opportunité est là… comment refuser un si beau projet ?
(Légère odeur d’ironie, vous sentez ?)

C’est vrai, ce n’était pas dans le plan, comme beaucoup de choses dans mes dix mois bookés dans ce pays. Mais en vrai, il y avait-il un plan vraiment ? Qu’est-ce qui était réellement prévu et envisagé dans ma petite tête quand je suis partie, il y a déjà huit mois ?

Lire la suite de « Farmwork Australia – Pourquoi ? »