Queensland & Brisbane !

Enfin je sors à nouveau du Victoria pour découvrir encore un bout de l’Australie !

Loin de l’étape sac-à-dos et camping car, c’est en avion que je me rends cette fois-ci dans le Queensland, nord-est du pays, dans la ville de Brisbane et ses alentours. Je vous emmène ?

Go !

Long week-end en perspective, et trois heures de vol plus tard nous voilà arrivés dans la ville dont me parlait tout le temps ma coloc en France ! (car c’était la sienne avant qu’elle ne débarque dans la mienne).
D’ailleurs très étrange concept : « on a switché de pays ! ».

PicBrisbaneTown1La ville n’a rien avoir avec Melbourne !

Au début je n’y croyais pas mais c’est avéré, ce n’est pas la même architecture, pas la même ambiance, pas le même mode de vie…

Sympa à voir tout de même !

Ce qui est étonnant dans cette ville c’est sa construction : toute autour de la rivière qui zig-zag vraiment entre les bâtiments. On trouve le super musée d’histoire naturelle PicBrisbaneCity2et d’art moderne : GOMA, -qui m’a énormément plu-, de très jolis parcs et puis une plage, oui, une toute artificielle assez grande et très utilisée par les touristes comme les locaux.

Il y a également, comme presque dans chaque grande city ici, une roue pour observer le tout de haut et un jardin botanique.

Dans le GOMA, et je vous en parle brièvement, une exposition a particulièrement attiré notre attention, celle de l’artiste française Céleste Boursier-Mougenot, appelée « from here to ear ». PicMuseumUne performance faite par des oiseaux, expérience sensorielle pour nous. Quarante pinsons se déplacent dans un espace clos où toute une installation de cintres est faite selon différents points de vie : nids, nourriture, eau, repos.
Ainsi, reliés entre eux et suspendus, ils créent une musique naturelle. Vous pouvez toujours vous y rendre jusqu’au 26 avril !
En plus de cette partie, il y a un espace de création en ‘lego’, où chacun peut participer. Toutes blanches, les petites briques peuvent être assemblées comme bon vous semble !

Après la virée dans la ville en journée, dîner au centre et sortie nocturne jusqu’à pas d’heure dans les beaux quartiers, nous sommes partis à la découverte de deux autres endroits dans la région…

1. Kingscliff, au sud de la Gold Coast, à une heure et demie de Brisbane, était le spot rêvé pour faire du surf. Une température parfaite, une plage parfaite, ambiance parfaite et vagues parfaites… le seul hic ? pas de planches.

PicKingscliffBeach

Qu’à cela ne tienne ! à plat ventre, ça fonctionne aussi ! Appelé ‘body surf’ ! tout simplement.

Un plein de bonne énergie avant de repartir !

Après cette matinée, il était temps de prendre la route pour notre destination finale :
2. Warwick ! (Le village le plus conservateur d’Australie, rien que ça).

PicCountrysideWarwickLa route pour s’y rendre fait découvrir un sacré paquet de différents paysages et c’est là que je me dis que je ne connais pas l’Australie et que j’ai envie de la voir davantage. De la forêt aux longues traversées vides, champs et montagnes ; l’arrivée dans cette splendide ferme rimait avec dépaysement total.

Qu’est-ce qu’on peut faire dans la région ? Alors, cette partie est viticole ; donc une très bonne occasion de se rendre dans les vignobles, goûter et acheter du vin directement aux producteurs. Ils sont extrêmement ouverts et sympathiques ! Les dégustations ne vous coûteront rien et vous en repartirez enrichis d’un bon nombre d’infos sur l’histoire et la réalisation de cette boisson. Nous nous sommes rendus dans une production de bière aussi, la seule des alentours près de la frontière avec le New South Wales.

Pour la première fois de ma vie (et oui, moi aussi ça m’a fait un choc) j’ai goûté à une véritable ‘apple pie’ ! Une de celles faites avec amour, et surtout des pommes fraîches et bien fondantes… un délice. N’oubliez pas la crème.

PicFarmWarwickLa ferme dans laquelle nous étions est l’une des plus anciennes demeures du pays. Oui, beaucoup de culture lors de cette escapade, je sais…
Un coin retiré et paisible à souhait où j’ai encore une fois pu dégainer l’appareil tellement le paysage était beau.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, il a fallu rentrer à Melbourne… et le retour en avion dans cette ville m’a replongé dans le souvenir de la première fois où j’ai posé le pied sur ce territoire, tard le soir, avec les lumières de la ville cette fois-ci me chuchotant « c’est bon de te revoir à la maison ».

xxx

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s