« Direct flight or transit ? »

Et cette phrase prononcée avec les yeux bridés, c’est trop kawaï…

BREF ! Aujourd’hui, c’était le grand départ. Et qui dit départ… dit ? L’aéroport !

Le lieu de toutes les découvertes possibles.
–> Avis aux cinéphiles : j’ai l’impression d’être Tom Hanks dans « Le Terminal » !

Les gens défilent, et toutes sortes de personnalités apparaissent à mes yeux. Les visages heureux comme ceux pincés d’une once de déception cohabitent ensemble et font de la gare aéroportuaire un condensé d’émotions.

Assise sur un de ces fauteuil bien alignés dans ce bel endroit je réalise que j’ai voyagé pour près de douze heures et que j’en redemande encore !

Je vais vous confier une chose : j’adore les avions. Tout d’abord, il faut que je vous avoue que dès mon plus jeune âge je suis montée dedans et ai apprécié ses qualités… Je ne sais donc pas si c’est une question d’habitude ou le fait d’avoir toujours eu le don de choisir les compagnies adéquates, mais voyager par ce moyen, m’étant très familier, est une source de réconfort et de plaisir.
Il est bien loin le temps où se rendre dans un pays prenait des jours et des jours. Traverser les frontières est tellement facile et rapide de nos jours que c’en est déroutant, c’est incroyable. Bien que je préfère le bateau ou même un transport qui prend plus son temps, certaines choses m’ont toujours plues ici…
Le personnel -toujours bien habillé et d’une amabilité débordante-, les plateaux repas -bien garnis et toujours délicieux-, le jus de tomate -que je n’oserai jamais commander en temps normal dans ma brasserie favorite-, les petits coussins -d’une coquetterie sans égale-, et les gens -source infinie d’inspiration-.
Vous rigolez non ? Bien, pour ma part, je ne me moque pas du tout de tout ça ! Et si vous pensez cela, c’est mal me connaître (peut-être ne me connaissez-vous pas vraiment en réalité ?). Et bien je vais vous confier encore une chose : je suis positive au possible. Parfois, je me gonfle moi-même… Mais selon les dires des copains « ça vaaaaa, c’est cool ».

HongKongArrival

Je suis maintenant en transit à Hong-Kong pour trois belles heures que je vais tenter d’occuper correctement. L’appareil photo en main je m’exerce à quelques clichés en attendant le prochain embarquement… Et tente de faire de cet article une réussite au point de vue de la publication !

Ma fatigue est impeccable et ma faim … très rassasiée ! Les trois repas succulents servis au fil du vol ont été source de réconfort pour moi et mon « food baby » à présent. J’ai déjà fait la connaissance d’une adorable personne et sait où rester dorénavant si je passe par Brisbane. Ehhhh oui ! Ça chaume pas !

Ah, une dernière chose ! J’ai un sentiment très étrange qui me prends ! Celui de remonter le temps… Je suis partie à 13h de Paris, arrivée à 6:30 à Hong-Kong et 10h du soir pour ma destination finale ! Tout cela, respectivement vendredi et samedi… Je ne comprends rien aux changements horaires et il suffit que j’appelle mon frérot pour comprendre que sa vie a été trépidante alors que je n’avais, pendant tout ce temps, que mon fessier confortablement installé…

Ps: je suis à HK les gars !!!!

Un commentaire sur « « Direct flight or transit ? » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s